Ils veulent la tête de Sassou pour ces secrets de la France que Christophe de Margerie lui a probablement balancés…

Aux obsèques du patron de Total, François Hollande entre  Jean Pierre Jouyet et son épouse Brigitte Taittinger, la cousine de Christophe de Margerie...

Aux obsèques du patron de Total, François Hollande entre Jean Pierre Jouyet et son épouse Brigitte Taittinger, la cousine de Christophe de Margerie…

A côté des confidences de premières mains que Christophe de Margerie, le regretté patron de Total a dues livrer à son ami Sassou,  la « République des Mallettes » le livre de Pierre Péan n’est, peut être rien.  A coup sûr aussi les « djembé de Robert Bourgi ».  Tant et si  bien que l’on comprend vite que les hommages du genre « il défendait avec talent l’excellence  et la réussite de la technologie française à l’étranger » passent pour de la  simple poudre aux yeux.

On ne nous a pas tout dit sur l’homme, sur ses habitudes, sur ses secrets qu’il n’a  peut être pas emportés avec lui. Ses secrets qu’il a certainement confiés à des amis comme Sassou Nguesso, le président du Congo. On ne nous a pas dit que  c’est grâce à de Margerie,  un homme de relations humaines que la France devait  encore le maintien de ses contrats de pétrole dans certains pays d’Afrique; alors que le Nigeria, la République centrafricaine et bien d’autres ont préféré la Chine. De Margerie en savait, des choses, le genre à faire tomber une République en l’occurrence.  Lui dont la cousine Brigitte Taittinger est la femme de Jean Pierre Jouyet, le secrétaire général de l’Elysée de François Hollande. Lui qui traitait en pote avec les présidents africains comme Sassou, ou Russe  Vladimir Poutine, Qataris Bin Hamad Al Thani et  tous les autres.  Lui qui, comme le reportage de France 2 dans Complément d’Enquête l’a trahi, tenait régulièrement des chahuts. Il n’a pas manqué de distiller quelques secrets, d’éreinter des politiques français. Ce fidèle ami !

Aujourd’hui, les médias français ont monté une  cabale  honteuse contre un pays entier et un homme qui veut   désormais s’illustrer dans les rapports Nord-Sud, uniquement pour le bien de son pays. Un Sassou Nguesso qui maîtrise  son affaire, qui a l’habitude du pouvoir, qui en connaît toutes les facettes, qui a pratiqué la France et ses hommes, et  qui enfin s’est bien préparé avant de cocher sa tribune dans géopolitique africaine  » Europe-Afrique, pour un partenariat adapté aux réalités du XXI e siècle « .  Le Sassou dont je parle, est celui qui a peut être dû au préalable en glisser un mot  de sa  célèbre tribune à son ami et voisin d’Oyo avec qui, il s’offrait des brandy. Ce Christophe de Margerie digne de confiance, l’avait nul doute trouvé  franchement digne du XXI e siècle.

On attendait de ce journaliste de Complément d’Enquête en bras de chemise, du talent. Que non ! Il s’est illustré dans une autre logique. On tombe des nues. La logique de la déstabilisation de Sassou leur a, semble t-il,  été soufflée de Paris. Par ceux qui ne supportent pas ses vérités. L’information  n’est pas du spectacle, même sur commande. Elle exige un savoir-faire, la capacité à mettre un message au public. Se confiner  et même s’illustrer dans du contenu irréel, non avéré simplement pour provoquer un électro-choc, c’est révéler à la face du monde que l’on est de simples moulins à phrases, de moulins à paroles, et de moulins à images. L’information n’est point un jeu, informer est trop sérieux. Et l’inculture tue. La dictature du commentaire avec. Parce que les immondices, il y en a aussi des tas en France. On aimerait qu’ils laissent les Congolais  régler leurs problèmes dans la concertation sans ingérence. Nous n’étions pas avec eux à la Bastille le 14 juillet 1789 lorsqu’ils ont fait tomber  Louis XVI. Ont-ils probablement oublié que le principe de souveraineté réside dans la nation. Et nous sommes au Congo. Ce principe là, ne tolère pas l’ingérence.

Le comble, c’est qu’ ils servent sans vergogne en même temps, la logique de deux poids deux mesures. En mettant carrément une sourdine sur ceux des présidents qui se sont presque arrogés la présidence à vie, avec des constitutions qui ne limitent nullement le nombre de mandats.

Tout est clair, les « mêles-tout »  se sont eux-mêmes tirés une balle dans la jambe. Parce que la vérité sur le président congolais est tout autre que celle que l’on sert sur les médias français. Elle se trouve dans sa tribune dans Géopolitique africaine  » Europe-Afrique, pour un partenariat adapté aux réalités du XXI e siècle « . Et elle se trouve aussi dans ses petits, mais précieux tuyaux  confiés par  Christophe de Margerie à son ami Sassou, sur les  petits clins d’oeil de Total à certaines gens de la France. Qui depuis la mort de Christophe de Margerie s’y prennent autrement, pris de panique. Ils font tout ça pour intimider. En espérant installer des gens plus malléables. Des « bébés présidents ».

L’Ami de Margerie n’avait pas tort, surtout lorsqu’il disait  « Si jamais j’envoie Total au tapis, tout le monde va pleurer ».         C ‘était un avertissement ! Et c’est justement ce que l’on craint en Europe depuis sa disparition. Christophe de Margerie tutoyait les  grands  de ce monde, qui lui en balançaient, comme lui aussi. Il négociait directement avec eux. il n’est plus de ce monde, et l’on se demande, comment il aurait pu gérer la chute du cours du pétrole ?  De même, l’on craint ce que seront désormais la place de Total en Afrique…Avec  dans la course une Chine si bien cotée et aimée. Une Chine qui bâtie. Cette Chine par ailleurs devenue la principale destination des africains pour ses visas faciles  à obtenir.  Cette Chine qui par principe, se garde de toute ingérence dans les affaires d’autres nations.

La cabale contre Denis Sassou Nguesso, c’est elle qui fera le Congo de demain. Parce que l’Afrique en a marre des immixtions. Et même parce que les congolais commencent à tout comprendre de ce complot ourdi  contre leur président. Le  moment est venu pour que l’Afrique fasse enfin confiance à sa presse, et surtout pour que la presse africaine défende son continent. Comme aujourd’hui une autre défend  le sien.

Toukasse Valence 

Publicités

Une réponse à “Ils veulent la tête de Sassou pour ces secrets de la France que Christophe de Margerie lui a probablement balancés…

  1. Pingback: Club Sassou 2016.com, quelques chiffres croustillants en 4 mois à peine d’existence…! |·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s