Ce que les sages du Kouilou ont réellement dit au président Sassou, ce qui fait péter une durite à l’ancien Premier ministre Alphonse Souclaty Poaty…

La fibre bantoue resurgit bien souvent pour préciser les choses...

La fibre bantoue resurgit bien souvent pour préciser les choses…rituel de bénédiction du chef de l’Etat…

Le 24 avril 2015, au Palais du peuple à Brazzaville, le président de la République Denis Sassou Nguesso a reçu  les sages et les cadres du Kouilou. Au cours de cette rencontre citoyenne à la demande des hôtes, il s’est agi en premier de remerciements au Père de la Nation, mais aussi à un beau fils. Au-delà donc du caractère national, il y avait là, quelque peu une teinte de réunion  familiale. Puisqu’il y a eu une onction traditionnelle ! Qui fait monter la moutarde à un « revenant »…

Il y a dans la vie des gendres qui ont la baraka, au point parfois d’hériter de la fortune d’un beau-père très riche, qui du reste ne manque pas de fils biologique. Le coup du destin, le bagout ! Lorsque les sages du Kouilou s’adressent à Denis Sassou-N’guesso, ils ne parlent pas seulement au chef de l’Etat, mais aussi à leur beau-fils.

Sur ce point la fibre bantoue l’emporte sur le reste. Que veulent justement les sages du Kouilou ?  Ils rêvent de voir se réaliser sous la magistrature de Sassou  des projets structurants portant  entre autres, sur le bitumage  de la route nationale  numéro 6, sur la construction du barrage de Sounda, sur la construction de l’université du Kouilou.

Ils sont venus lui renouveler leur soutien et lui rappeler qu’il pouvait toujours compter sur  eux. Ils sont conscients d’une chose : c’est bien grâce à Sassou que nous devons cette halte formidable, ce débat sur l’avenir. Ils  en sont  tellement conscients qu’ils manquent de mots pour dire merci au chef de l’État d’avoir eu le courage, en dépit du fait qu’il savait qu’en 2016, il aurait 73 ans, donc trois ans de plus que la limite autorisée par la constitution, mais il nous a donné cette constitution. Indices et preuves, de sa bonne foi, de sa grandeur d’homme d’État.  Aussi, les sages du Kouilou estiment qu’il faut saisir cette occasion pour réfléchir, qu’il faut en profiter pour améliorer nos institutions, concilier justice et dialogue, sauvegarder gouvernance et partage. En clair assurer à chacun sa place, ses chances, ainsi qu’une meilleure distribution des richesses nationales.

Au conclave de Bouali, ceux-ci ont eu le temps de discuter, de plancher sur l’avenir de notre pays. Ils ont un rêve, celui d’un Congo plus uni, qui  renaîtra de ses cendres.  Cet avenir, les filles et fils du Kouilou y croient avec Denis Sassou-Nguesso. Ils savent leur démarche ne  pourra que susciter des réactions. Comme celle de l’ancien premier ministre Alphonse Souclaty Poaty, qui pense que c’est à lui que revient la bénédiction des sages du Kouilou.  Il estime se faire voler son héritage. Il « hurle ». Mais que peut-il ? Les sages ont choisi le gendre, plutôt que le fils !  Alors, il opte pour les colonnes d’un magazine pour régler se compter au chef de l’Etat. Qui n’a rien demandé, mais laissé ses actions et ses idéaux  d’un mieux vivre ensemble,  du bien-être social pour tous, actions, parler à sa place.

Les sages ont été bien clairs, « ils ne sont pas des militants, mais la voix du peuple ».

D’ailleurs, ils se proposent  volontiers, de l’accompagner pour parvenir à convaincre tous les patriotes  à  opter pour la voie référendaire en vue de la réforme de nos institutions. Pour une nouvelle république. Une république qui va lier solidarité, consensus, intérêt général, citoyenneté,  responsabilité et amour. Une république qui inaugurera une nouvelle vision politique et une nouvelle conception du pouvoir ; une république où le pouvoir devrait puiser ses ressources dans nos valeurs sociales et culturelles ; une république qui accordera une place de choix au pouvoir moral incarné par les leaders traditionnels ; une république où la décentralisation consacrera à chaque département ses richesses naturelles.

Toukasse Valence

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s