Forum de Bangui : Le médiateur Denis Sassou Nguesso demande aux Centrafricains de transcender leurs divergences afin de bâtir leur pays.

 Le président Denis Sassou Nguesso médiateur de la crise centrafricaine est  à Bangui depuis dimanche 03 mai où il a pris part à l’ouverture du forum de réconciliation ce lundi 04. Lequel forum doit trouver des solutions à la crise. Le médiateur a demandé aux Centrafricains de transcender leur différence pour bâtir la RCA.

Le président de la république  congolais Denis Sassou N’Guesso, médiateur dans la crise centrafricaine, est  à Bangui, en République centrafricaine où il participe au lancement des travaux du forum de réconciliation qui se tient du 4 au 11 mai. 570 délégués provenant de la capitale Bangui, de l’intérieur du pays et des pays limitrophes. Ils représentent les autorités de la transition, les autorités locales, les délégués des 78 sous-préfectures de la République Centrafricaine, les déplacés internes et réfugiés, la société civile, la plate-forme religieuse, les associations féminines et de jeunesse, les partis politiques, les organisations des droits de l’homme, les opérateurs économiques, les syndicats, les groupes armés et les médias.

Décidé, lors  des accords de cessez-le-feu de Brazzaville, signés le 23 juillet 2014, entre les différents acteurs de la crise : les ex-seleka, les anti-balaka et d’autres groupes armés, le forum de réconciliation de Bangui ont ouvert ses portes  sous la houlette du président Sassou N ‘guesso, médiateur de la crise. Qui a exhorté les Centrafricains à transcender leurs divergences afin de bâtir ce pays aux multiples richesses. Des élections seront organisées en août 2016, auxquels la présidente de transition ne prendra pas part. Comme définis par les consultations à la base et appuyés par la commission préparatoire du Forum de Bangui, les thèmes retenus pour les travaux en commissions les autres jours du forum portent sur la paix et la sécurité ; la justice et la réconciliation ; la gouvernance ; le développement économique et social. Catherine Samba Panza y a ajouté, la sécurité, la cohésion sociale et le pardon qui n’est pas synonyme d’ « impunité ».

La France salue l’ouverture du forum national de Bangui, étape importante du processus de dialogue et de réconciliation engagé au mois de juillet 2014 à Brazzaville, sous les auspices du médiateur, le président Sassou Nguesso.

Le forum est une opportunité majeure pour les Centrafricains de tourner la page de la plus grave crise de leur histoire, en dessinant les contours d’une Centrafrique pacifiée, unie et démocratique. A cet égard, la préparation des élections présidentielle et législatives qui clôtureront la transition revêt une importance particulière.

Le  médiateur de la crise centrafricaine aux côtés de la présidente de transition à l'ouverture du forum de Bangui 04//2015

Le médiateur de la crise centrafricaine aux côtés de la présidente de transition, Catherine Samba Panza à l’ouverture du forum de Bangui 04//2015

Michèle Sylvère Délévoye

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s