Nkosazana Dlamini-Zuma à propos du Burundi, « il faut un consensus à travers tout le pays sur l’amendement de la constitution »…

ZUMA

La situation au Burundi a poussé la présidente de la Commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, à s’exprimer. Elle est intervenue sur la chaine chinoise CCTV « L’environnement n’est pas propice à une élection. On ne peut pas aller dans un pays, rencontrer des réfugiés qui fuient, et dire « Nous allons observer les élections »« , a-t-elle déclaré ce jeudi. « Dans l’état actuel des choses, je ne vois même pas comment des élections peuvent avoir lieu ».

« À part la Cour (constitutionnelle) burundaise, toutes les autres interprétations que nous avons de la Constitution est que (…) il ne devrait pas y avoir de troisième mandat », a-t-elle poursuivi. Avant de lancer : « De mon point de vue, s’il y a une Constitution, elle doit être respectée. S’il y a besoin de l’amender, il faut un consensus à travers tout le pays sur son amendement. Cela ne peut pas être fait unilatéralement par une partie de la population ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s