Le président  SASSOU a lancé les travaux des voies d’accès au complexe olympique de Kintélé…

Le chef de l'Etat lors du lancement des travaux des voies d'accès au complexe sportif de Kintélé...

Le chef de l’Etat lors du lancement des travaux des voies d’accès au complexe sportif de Kintélé…

Le président Denis Sassou N’Guesso, a procédé le vendredi 8 mai à Talangaï, dans le sixième arrondissement de Brazzaville, au lancement officiel des travaux de construction des voies d’accès au Complexe olympique de Kintélé, qui abritera les 11èmes Jeux Africains.

Le coût total de ces travaux est estimé à plus de 226 milliards F CFA. Et selon le ministre congolais de l’Aménagement du territoire et de la Délégation générale aux Grands travaux, Jean Jacques Bouya, les voies d’accès au Complexe sportif olympique de Kintélé constituent une mosaïque de quatre projets.

Il s’agit de deux projets de réhabilitation, d’élargissement et de réaménagement de voies, notamment une partie de la route nationale (RN 2) et la deuxième sortie nord de Brazzaville ainsi que deux projets de la construction de deux échangeurs permettant de desservir la deuxième sortie nord et le viaduc.

‘’C’est un ensemble d’ouvrages intimement intégrés, communiquant étroitement entre eux, qui se conçoivent pour créer une parfaite symbiose et une fluidité entre la ville de Brazzaville et l’épicentre des jeux africains, situés à sept kilomètres, d’ici donc à Kintélé, a déclaré le ministre Bouya.

Pour les voies d’accès,  il est prévu la réhabilitation, l’élargissement et le renforcement de la RN 2. Ce chantier est exécuté, à ce jour, à  35% par la société brésilienne Andrade Gutierrez, pour un coût de 40 milliards 888 millions 544.436 FCFA.

S’agissant de la deuxième sortie nord de Brazzaville, le chantier est déjà réalisé à 20 %, en duo, par le groupement Colas, pour un coût de 55 milliards 364 millions

En ce qui concerne les échangeurs, les travaux sont exécutés, à ce jour, à 45%, par la société française SGEC Congo, pour un montant de 28 milliards 148 millions.

Pour le viaduc, construit par la société chinoise China Road Bridge Corporation (CRBC), les travaux sont réalisés à 67%, pour un montant de 102 milliards 592 millions FCFA.

Le contrôle est assuré par la société française Egis International, pour un coût de 3 milliards 061 millions

Tout de suite après le lancement officiel des travaux, à l’aide d’une pelle mécanique, le président Sassou N’Guesso, très ovationné par le public, a visité le gigantesque chantier, en compagnie des membres du gouvernement.

Brazzaville  abritera du 4 au 19 septembre prochain, les 11èmes jeux africains, qui coïncideront avec le cinquantenaire des 1ers jeux qui ont eu lieu dans la capitale congolaise, en 1965. Tout est mis en œuvre par le gouvernement, pour réussir ce nouveau  challenge africain.
Yan Tsiyanda

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s