Burundi:Pierre Nkurunziza-Général Godefroid Majoro Niyombaré: qui dit vrai, qui plaisante ?

Un général a annoncé, mercredi 13 mai, la destitution du président du Burundi, Pierre Nkurunziza. Le pays traverse depuis trois semaine une crise politique. Mais le service de presse de la présidence a rejeté ces déclarations, évoquant « une farce » et affirmant que Nkurunziza était toujours président.

Un haut gradé de l’armée burundaise,  le général Godefroid Niyombaré,  ancien patron des services de renseignements, affirme avoir destituer le président Pierre Nkurunziza, actuellement  à Dar Es Salam en Tanzanie. Des militaires burundais ont parallèlement pris position autour du bâtiment de la radio-télévision publique (RTNB) à Bujumbura, dont ils interdisent l’accès.
 La situation est assez confuse : des centaines de manifestants se massent autour de la RTNB. Des tirs se font entendre, rapportent des journalistes sur place.

La présidence burundaise a de son côté affirmé sur Twitter que la « tentative de coup d’État a échoué » et que « la situation est maitrisée ».

Le président Nkurunziza se trouve actuellement à Dar es-Salaam, en Tanzanie, à un sommet extraordinaire de chefs d’État d’Afrique de l’Est.

  • Des soldats ont parallèlement pris position autour du bâtiment de la radiotélévision publique à Bujumbura, dont ils interdisent l’accès
  • La candidature à un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza lors de l’élection du mois prochain a provoqué depuis près de trois semaines une crise politique sanglante au Burundi.

13h31 : Cette annonce d’un possible coup d’Etat au Burundi a été qualifiée de « plaisanterie » par un conseiller du président Pierre Nkurunziza. Ce dernier se trouve actuellement en Tanzanie pour un sommet des dirigeants est-africains pour débattre de la crise en cours dans son pays. Sa candidature à un troisième mandat lors de l’élection présidentielle du mois prochain provoque depuis près de trois semaines une crise politique. La situation reste encore confuse à Bujumbura, on ne sait pas exactement qui contrôle réellement le pays.

Qui est le général Godefroy Niyombaré ?
Ancien ambassadeur du Burundi au Kenya, le général Niyombaré a dirigé les services de renseignement (SNR) jusqu’à son limogeage par le président Nkurunziza en février dernier. Il était aussi l’ancien compagnon d’armes du président burundais au sein de la rébellion hutu du Cndd-FDD, devenu le parti au pouvoir depuis la fin de la longue guerre civile (1993-2006). Le général Niyombare est, dans son pays, une personnalité respectée pour sa droiture et est considéré comme un homme de dialogue. Après la guerre, il était devenu chef d’état-major adjoint, puis chef d’état-major de l’armée burundaise. Nommé en décembre 2014 à la tête du Service national de renseignements, il avait été limogé moins de trois mois après. 

Décryptage de Michèle Sylvère Délévoye

destitution

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s