Le président Sassou à Abuja au Nigeria pour l’investiture de Muhammadu Buhari…

Le président de l’état congolais Denis Sassou N’Guesso est arrivé ce jeudi 29 mai à Abuja au Nigeria pour assister, aux côtés de 50 autres invités de marque, dont John Kerry  et Laurent Fabuis à l’investiture du nouveau président nigérian, Muhammadu Buhari.

Sassou honore Buhari

Sassou honore Buhari

La présence du président Denis Sassou N’Guesso à cette cérémonie, s’inscrit dans le cadre du « renforcement des relations d’amitié, de fraternité et de coopération » qui unissent le Congo et le Nigeria.

En marge des festivités, Denis Sassou N’Guesso devrait s’entretenir avec son homologue nigérian sur les sujets suivants : la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes et le soutien du Congo dans la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram ; la sécurité et la sureté dans le golfe de Guinée, notamment la mise en œuvre des conclusions du sommet de Yaoundé de juin 2003 sur la piraterie maritime.

Les deux chefs d’État pourraient en effet, évoquer également les situations de crise en Afrique (Mali, Libye et la République centrafricaine) ainsi que le renforcement de la coopération bilatérale.

Cette coopération bilatérale est régie par un accord général de coopération économique et technique, signé le 7 décembre 1986 à Lagos (Nigéria).

Entré en vigueur en 1989, cet accord n’a pas favorisé l’émergence d’une coopération dynamique entre les deux pays, en dépit de l’existence d’énormes potentialités dont regorgent le Nigeria et le Congo.

A ce jour, seules deux sessions de la Grande commission mixte de coopération ont été ténues respectivement du 5 au 7 février 2001 à Abuja et, du 4 au 6 décembre 2007 à Brazzaville.

La 3ème session de ladite commission, prévue à Abuja, pourrait être l’occasion tout indiquée pour donner une nouvelle impulsion a cette coopération bilatérale.

Âgé de 73 ans, officier général des forces armées en retraite, il a déjà dirigé le Nigeria après un coup d’état de décembre 1983 au 27 août 1985. Il a finalement été élu le 31 mars dernier, avec 53,24 % de suffrages exprimés contre 45,67% pour le président sortant, Goodluck Jonathan.

Cette investiture se tient dans un contexte caractérisé par la fin du processus électoral qui s’est déroulé dans un climat apaisé et, la régionalisation de la lutte armée contre la secte Boko Haram.

Cependant, selon les observateurs, l’élection de Buhari marque un tournant dans la vie politique du Nigeria. DEPUIS 1999, la scène politique a été dominée par le People’s Democraty Party (PDP) du président sortant Goodluck Jonathan. Ainsi le nouveau président qui appartient au All Progressives Congres (APC) suscite un grand espoir dans la lutte contre la corruption, l’amélioration de la situation socioéconomique et sécuritaire qui ont constitué le socle du programme de Buhari.
De notre envoyé spécial à Abuja au Nigeria

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s