Cette jeunesse congolaise que les « comploteurs » de la république cherchent à instrumentaliser, est l’objet de toute l’attention de Sassou N’guesso…

La jeunesse congolaise, consciente des enjeux de l'avenir, a tout compris du jeu de vilains des  "comploteurs" de la république. Et ne se laissera pas manipuler...

La jeunesse congolaise, consciente des enjeux de l’avenir, a tout compris du jeu de vilains des « comploteurs » de la république. Et ne se laissera pas manipuler…

Le chef de l’état a promis, et c’est un challenge de ne ménager aucun effort pour l’épanouissement de notre jeunesse que les ennemis de la République voudraient instrumentaliser. Laquelle est appelée à prendre activement part à l’œuvre de construction nationale.

Ils cherchent sans succès à pousser à l’insurrection la jeunesse congolaise par la désinformation, la manipulation et l’instrumentalisation. Certains, qui ne s’en cachent d’ailleurs plus, ont beau jeu de présenter cette jeunesse là comme le parent pauvre de la politique des Grandes ambitions de Sassou, mais ils sont rattrapés par leur propre « poison ». Ils épuisent leur trésor d’ingéniosité pour faire passer le message selon lequel : l’avenir des jeunes au Congo est compromis, rien n’y fait.  Les chantiers du chef de l’Etat parlent d’eux-mêmes. Confondus, ils en sont alors à se morfondre, et à guetter la moindre occasion pour repasser à l’offensive. Les jeunes  qui ont tout compris de leur jeu de vilains, et de leurs appels déguisés à l’insurrection, n’ont pas d’oreilles pour ces vendeurs « d’illusions ». Parce que bien au fait des enjeux de l’avenir.

Alors que le Congo a rendez-vous avec l’histoire, une course poursuite doit être  engagée pour satisfaire la tranche d’âge majoritaire du pays. En assurant une nette amélioration progressive de son niveau de vie.

Il est universellement reconnu qu’une  nation forte et ambitieuse se doit d’être assidument au chevet de  sa population jeune et nombreuse. Laquelle, véritable « poudrière » semble « pourrie » de mécontentement.

Denis Sassou N’guesso  très au fait de cette situation, ne doit pas tout observer, et  toujours faire confiance à ceux à qui, il a confié la tâche de mener ses grandes ambitions pour la jeunesse congolaise. Il est question  que la création des richesses soit suffisante pour répondre aux exigences de son développement. Les discours, les concernés, eux-mêmes, disent « en avoir marre, se plaignent de ce que quelques-uns, apparemment triés sur les volets puissent mener grand train, en plus d’être insolents ».

Cette « cocote minute », appelle, à bref délai ni plus ni moins,  de la concrétisation des emplois promis. Pour les jeunes diplômés, ou non, qui ont actuellement des difficultés à s’insérer dans le monde professionnel. Ce combat pour l’émergence, exige que nous y fassions face. Dans le même temps, le président de la République doit continuer à ne ménager aucun effort, en mettant à sa disposition un système éducatif qui réponde aux attentes.

Les structures universitaires et scolaires, les écoles de formation, les centres d’apprentissage doivent être compléter. Certes, le président venait déjà de doter l’université Marien Ngouabi de deux amphithéâtres, mais il apparait nécessaire aujourd’hui de renforcer les infrastructures, comme les amphithéâtres, les bibliothèques, les  laboratoires, et les restaurants universitaires, destinés à améliorer les conditions de vie et de travail des étudiants et des enseignants.

A mettre aussi au rang des embellies souhaitées, la revalorisation des bourses. C’est visiblement le seul moyen d’encourager chez les jeunes, la recherche de l’excellence. Mais aussi, une manière intelligente de ne plus prêter le flanc à nos détracteurs. La jeunesse congolaise attend  simplement qu’on s’occupe d’elle. Pour qu’elle suive et accompagner le président Denis Sassou N’guesso dans sa politique de grandes ambitions en apportant sa pierre à l’édifice du développement du pays. Et même pour se s’interposer comme bouclier  pour défendre la paix et la stabilité, si chèrement acquises.

Toukasse Valence

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s