Charles « Zachs » Bowao, sous ses airs d’honnête intello, il a soufflé à intervalles réguliers, 25 millions de F CFA à la SNPC…Pendant très longtemps !

Le devoir de vérité et de sincérité l'oblige à dire aux Congolais, pourquoi pendant très longtemps, il émargeait régulièrement 25.000.000 de FCFA  à la SNPC ?

Le devoir de vérité et de sincérité l’oblige à dire aux Congolais, pourquoi pendant très longtemps, il émargeait régulièrement 25.000.000 de FCFA à la SNPC ?

Jusqu’à la veille de la publication de sa lettre, « je récuse », l’ancien ministre à la présidence, chargé de la défense, Charles Zacharie Bowao   recevait régulièrement tous les deux mois vingt-cinq millions  (25.000.000) FCFA  de la société nationale des pétroles du Congo (SNPC). Un bonus-malus, allez-vous penser ? Il n’a jamais travaillé à la snpc, ni à la Coraf ! Pas plus qu’il n’a été  membre des conseils d’administration, cherchez l’éthique !

Non, « Zacks » Bowao n’est pas Michel Onfray. Il n’est pas non plus BHL. Il va probablement tout nier  en bloc ! Comme  Bernard Cahuzac !  Voilà un philosophe, ancien ministre  de la défense qui hurle l’éthique sur les chaînes étrangères. Qui sort ses « machettes » sur RFI et sur Africa 1.  Qui « pisse » du « Je récuse », alors que sous ses gros airs, il n’est qu’un  accroc du portefeuille. Il devrait s’abstenir d’abreuver les Congolais  de sa morale à 2 balles. Il touchait   à intervalles réguliers,  bel et bien,  25 briques  de nos  CFA.  Et cela pendant très longtemps.  Sur ce point KO ! Les beaux discours du philosophe s’effondrent !

L’homme, qui s’efforce de faire du «politiquement correct »,  s’aboulait du fric. Environ 31.000 €, pendant un moment à fatiguer les calculettes. Nous savons tous que la snpc n’a pas du tout besoin de philosophe. Pourtant, jusqu’à la veille de la publication de son  tout premier « je récuse », il a bataillé durement pour encaisser son magot. En vain !

Son brûlot est inouï. Il s’efforce de peintre son visage, mais il reste rattraper par ce fric qu’il piochait à la boîte du pétrole. Pour  lequel, il devrait s’expliquer.

Michèle Sylvère Délévoye

Publicités

Une réponse à “Charles « Zachs » Bowao, sous ses airs d’honnête intello, il a soufflé à intervalles réguliers, 25 millions de F CFA à la SNPC…Pendant très longtemps !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s