Antoine-Bien Aimé Obam-Ondo : Modèle d’une jeunesse congolaise dynamique et entreprenante qui se soucie de la stabilité du Congo

C'est Bath, l'initiative d'Antoine- Bien amié Obam Ondo...

C’est Bath, l’initiative d’Antoine- Bien amié Obam Ondo…

La jeunesse congolaise est au centre de toutes les attentions des autorités congolaises. Du président de la République en premier, mais elle devrait aussi se rendre utile, prendre des initiatives salutaires pour préserver la paix au Congo.  Ce  justement ce qu’un  jeune comme. Antoine-Bien Aimé a compris dès la première heure. Pas la peine pour lui de tout attendre.  Dans ce cadre, il s’est entretenu avec Sa Majesté, le roi Auguste Nguempio. Il s’est agi pour Antoine-. Bien aimé Obam-Ondo, de dérouler à Sa Majesté le roi téké, les bienfaits que pourraient apporter le changement de la constitution pour le pays et pour la jeunesse. Un entretien sans fard, détendu que le très dynamique et entreprenant. Antoine Bien Aimé a mené avec dextérité, et que bien entendu, le roi a beaucoup apprécié la démarche.

Auguste Nguempio dont la sagesse n’est plus à démontrer, s’est félicité de la démarche de communier avec cet échantillon de ce que le Congo compte majoritairement et de plus précieux et de plus cher : sa jeunesse. Et qui représente l’avenir.

Le Congo qui prône la promotion et l’intégration des jeunes en a une si grande conscience qu’il mise sur cette jeunesse dynamique pour le développement socio-économique du pays. Parce qu’elle fait l’objet de toutes les préoccupations, parce que la nation a conscience de son rôle,  de son potentiel,  de ses qualités,  de ses capacités et aussi de ses difficultés structurelles, l’État met tout en œuvre pour trouver des solutions à ses problèmes et à son plein épanouissement, malgré un environnement assez difficile. Mais elle-même, la jeunesse ne doit pas être du reste. Comme le fait. Antoine-Bien aimé Obam-Ondo.

Le patriotisme, dont fait  preuve Antoine-Bien Aimé Obam-Ondo, devrait inciter d’autres jeunes sur les sentiers de la paix.  Qui doivent avoir bien ancré dans la tête que la construction nationale est une œuvre collective faite de renoncement et d’engagement sincère, de probité et de rectitude morale.

Ce patriotisme-là ne s’accommode pas de l’esprit d’accumulation qui est en cours actuellement.  Nous visons la construction d’une nation dans l’équité, l’effort commun, avec des amours assainis et un engagement à servir le pays, en fonction de ses capacités et de ses moyens.

Aussi, contrairement à  certains, Antoine-Bien Aimé a choisi la moralisation sur les enjeux de l’heure, gage de l’épanouissement des populations.

Toukasse Valence

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s