Le chef de l’Etat devrait rester ouvert aux absents du dialogue national de Sibiti…

N'envoyons pas les absents de Sibiti se faire voir chez les Grecs...

N’envoyons pas les absents de Sibiti se faire voir chez les Grecs…

Le Congo fait face actuellement à une guerre d’opinion. Qui ne doit pas prendre des allures  des bataillesaux couteaux. Parce que notre bien commun, est ce qui nous unit plus que tout. Il est notre trait d’union. Mais comment donc trancher, un débat où des opinions diverses s’affrontent. Probablement par le juste milieu. C’est ce que dès le début a choisi le président de la république, Denis Sassou N’guesso. Avec une préférence pour le dialogue. Beaucoup sont allés ; d’autres ont rechigné. On retient pour l’essentiel que tous les participants du dialogue national 2015 se sont accordés à ce que la gouvernance électorale soit améliorée. Il est encore temps que les absents rejoignent cette initiative.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s