Jean-Jacques Bouya : Il aurait confié à des proches ne pas comprendre l’entêtement du président Sassou à vouloir un autre mandat…

Bouya rêve d'être président et prend ses fantasmes pour de la réalité...

Bouya rêve d’être président et prend ses fantasmes pour de la réalité…

Le délégué général aux grands travaux, « maçon à crédit », ne s’explique pas la course au pouvoir ad vitam de son oncle. Il aurait confié à ses proches, avoir des doutes sur les chances d’un passage en force.  Jean Jacques Bouya, qui mijote  sa propre candidature, n’est en tout cas pas sûr que Denis Sassou-N’guesso puisse rempiler la main s’il se présente à nouveau à l’élection.  De ce qu’il aurait confié à son entourage, les convictions sont faites, vu que l’opposition ne compte rien lâcher. Il rêve d’être pistonné comme Dauphin. Et prend ses fantasmes de la réalité. Il croit qu’il suffit de construire des édifices à crédit, de filer des marchés à ses obligés pour devenir président de ce Congo qui vise une nouvelle donne.

Il se prend probablement pour Le Corbusier, cet architecte français qui nous a légué des merveilles. Jean-Jacques Bouya ne sera jamais, dans le nouveau Congo, ni président, ni à un quelconque autre poste à responsabilité. C’est à la brigade de la gouvernance qu’il devrait expliquer d’avoir endetté le. Congo sauvagement.

Toukasse Valence

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s