Denis Sassou-Nguesso veut être président jusqu’à la mort… ?

il cherche la solution du pouvoir ad vitam aeternam...

il cherche la solution du pouvoir ad vitam aeternam…

 Les signes ne trompent pas. Les Congolais veulent du sang neuf. Ils attendent de Sassou qu’il passe la main. Et surtout qu’il respecte la constitution qu’il nous a lui-même donnée. Mais le président Denis Sassou-Nguesso à qui l’ont toujours contesté les victoires successives, chose incroyable, se planquent désormais derrière le pouvoir du peuple. Lequel il compte de toutes ses forces, appelé à se prononcer. Président à vie, cela lui évitera bien de remords et l’angoisse de devoir se justifier sur les « Dossiers noirs de la république ». Ces secrets longtemps enfouis qui devront dès qu’il ne  sera plus au pouvoir sortir des bois : La gestion du pétrole, Massamba Débat, Marien N’gouabi, le  beach… Sassou sait qu’il devra expliquer, un jour comment une famille, la sienne a pu s’accaparer de toutes les richesses du pays.

 En dépit de tout ce que l’on croit, il convient de relever que le président Sassou  des choses à cacher. De lourds secrets qu’il aimerait pouvoir emporter avec lui, après sa mort. Des pans entiers de son long règne qu’il n’aimerait pas devoir justifier. Denis Sassou-N’guesso est un homme de pouvoir. Il aime tellement, il l’a tellement pratiqué et fait la « guerre aux Maccabées », comme Fulbert Youlou, Alphonse Massamba Débat, Pierre Anga et beaucoup d’autres, qu’il sait, que mourir sans être au pouvoir expose. Surtout, ce que le président Sassou n’accepterait pour rien au monde, c’est de devoir se soumettre à la justice, lui qui s’est toujours placé au-dessus de celle-ci.

Aussi loin que l’on peut remonter dans son parcours,  ceux qui par idéal ou par un heureux hasard l’on croisé ou tout simplement traversé sa route, sont unanimes, « il a toujours voulu compenser ce qui lui a tant manqué dans sa jeunesse ». La vie, la belle vie. Au point de vouloir prendre sa revanche et, de « niquer » tous les autres. Non seulement en commandant, mais en s’arrogeant tout.  En ayant droit de vie ou de mort sur tous les autres.  Même le droit de prendre leurs épouses aux autres. Tant pis ! Le président, c’est lui. Il préside aussi les vies privées de chacun.

Tout au long de son parcours,  il a toujours voulu vaincre les autres, au point de dégouter même ceux qui croyaient le plus en lui.

Denis Sassou-N’guesso a toujours ressenti la tentation de la tribu « reine », c’est sa fierté. Il s’appuie sur ça pour régner. Il est venu des contrées lointaines, du Nord du Congo. Il dit avoir fait des kilomètres à pied tous les jours pour aller chercher sa vie. C’était rude. Il avait une revanche à prendre sur les citadins.  Beaucoup n’ont jamais compris que derrière ses airs de « père de la Nation », s’est toujours caché un homme qui a toujours pensé que le grand rôle au Congo ne doit être joué que par  les gens de sa « tribu ». Ainsi de l’armée aux sociétés d’état, on a toujours retrouvés les mêmes.

Le jour où il ne sera plus au pouvoir, il préfère qu’il soit déjà mort. Il trouverait lourd, stressant et angoissant de se faire appeler « ancien président ». Il ne supporte pas. Même s’il a essayé en 1993 à 1997. C’était plus fort que lui.  Derrière la préoccupation de la sécurité et la paix au Congo, il y a sa personne.  Un tel homme est pathétique, puisque les hommes doivent se succédé, pour le bien des nations.

Aujourd’hui, plus que nos petites personnes, il doit être question d’éviter au pays, de nouvelles terribles épreuves. La sagesse doit être de mise. Le Congo va mal, beaucoup plus mal qu’il n’y parait.

Maureen Kaufman   

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s