Les apparitions sporadiques de Sassou traduisent ses frayeurs et craintes d’une révolte sans commune mesure…

Alors une bonne partie de la capitale est paralysée et que la frayeur à gagné presque tous les pontes du régime. Les récentes apparitions de Sassou, comme à l’époque de Kadhafi sous forte escorte, démontre l’état psychologique dans lequel il se trouve réellement. La psychose d’une révolution s’est emparée du dictateur.

La peur le gagne..

La peur le gagne..

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s