Face aux charges répétées sur ses ressortissants, la région de La Likouala sur le qui-vive…

Les charges répétées contre ses ressortissants et  les contorsions ont fini par les décider ceux  de lâcher leurs alliés de l’Alima. A leurs yeux, ce qui comptent le plus désormais, c’est de permettre au pays de connaître une alternance digne de ce nom. Et d’arrêter l’hémorragie causée par celui qu’il ont ramené au pouvoir. Il y a une envie d’en découdre et d’empêcher l’établissement non seulement d’une présidence à vie. Mais aussi d’une dynastie.

La Likouala ne veut plus jouer la tête à claque d’un clan. Ou d’un pouvoir tyrannique.  Il y a eu des hésitations,  des discussions entre certaines élites. Qui ont compris qu’il ne sert à rien de continuer à soutenir et à servir  de caution à un régime à bout de souffle. Qui conduit le pays dans l’abîme. Lequel d’ailleurs fort de quelques chantiers à demi teintes a  quasiment hypothéqué  nombre de ressources du pays. Beaucoup de cadres de la Likouala reconnaissent en effet, que le temps d’agir est arrivé.bowao

Et quoi qu’il en soit, ils ne vont pas reculer. Il y a un péril sur la paix et sur l’avenir au Congo. Si l’on laisse les gars d’Oyo, de Tchombitcho et de Tchikapika encore à la manœuvre.

Toukasse Valence

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s