Yhombi, l’ancien président qui devait servir de caution morale à l’alternance est monté dans la « soucoupe volante » de Sassou…

On espérait  que l’ancien président de la république, Jacques Joachim Yhombi opangault serait politiquement et moralement  irréprochable. Qu’il prenne ce challenge de l’alternance a bras le corps. Mais il a cédé à la tentation du confort.  Avec son RDD, il a pris place  dans la « soucupe volante  » de Sassou. Dommage !

yhombi

De son soutien presque aveugle à Sassou, l’homme qui l’a chassé du pouvoir en 1979, la jeunesse congolaise est profondément  groggy. Ce d’autant plus que la profondeur historique du concerné appelle à la sagesse. Yhombi reste dans la logique de ce qu’on lui a  honteusement reproché lorsqu’il  était encore au pouvoir.  Un homme visiblement porté par le confort. Il n’ y a que cela qui compte à ses yeux.  A sa place, un certain  Emile Derlain Zinsou, l’ancien président du Bénin, avait eu le tranchant reconnu aux tribuns. Autant dire  de « notre Django »que la quête du confort est trop forte. Au point d’alterner  à l’Homme d’Etat l’intégrité de l’esprit et la lucidité. Parce que 32 ans de pouvoir, c’est déjà beaucoup trop, pour un seul homme.

A moins d’un sursaut, les Congolais considèrent désormais le président Yhombi comme un membre  de ce « club de copains » et de cette génération qui s’est pris le pays de Fulbert Youlou, de Jacques Opangault, de Massamba Debat,  et de  Marien Ngouabi  en butin.

Voilà donc un président qui n’a dirigé le Congo que pendant une année, qui sait  bel et bien  qu’il y a une vie, après le pouvoir. Mais qui  s’échine à accompagner son  tombeur.  Lequel d’ailleurs considère que le Congo, c’est lui. Et personne d’autre. Soit Yhombi  n’est vraiment plus lui-même. Soit l’ancien officier général ne se soucie que de sa petite personne. Et de ses bonnes choses qu’il affectionne tant.

Se jeter sans vergogne dans les bras d’un dictateur… Se refuser à l’avènement d’un passage de flambeau à une nouvelle génération, c’est ni plus, ni moins que s’enfermer dans une forme d’hérésie.

Un ancien président, le seul du Congo, aujourd’hui à même de s’exprimer ( Lissouba étant médicalement  indisponible),  qui semble se complaire dans le malheur de son peuple. Qui se refuse volontairement de faire un diagnostic lucide de la situation, c’est tout simplement effrayant. Peut être Yhombi a t-il oublié que la vie consiste à planter ses jalons dans le sol. Pour ne pas être entraîner par des courants dévastateurs comme  celui de la « nouvelle république »  de Sassou. Et de devoir rendre des comptes, même à titre posthume.

Il n’ y aura jamais rien, de neuf sous le soleil, dans cette » soucoupe volante » à bord de laquelle il a pris place, en classe affaire. Tout s’effondre au  Congo. Tous les problèmes actuels et à venir, trouvent leur source par le régime Sassou. Pour lequel, malheureusement Yhombi  apporte son total soutien.

Mais qu’est ce que donc,  Sassou lui fait manger? De sorte qu’il ait subitement perdu la mémoire.  Et la réalité.

Il y eût une époque (l’après guerre de 1997) où leur alliance était nécessaire- pour permettre au pays de retrouver  la paix. Où on appelait tous les leaders politiques à privilégier les sacrifices pour rebâtir le Congo. Seulement, aujourd’hui, dix-huit ans après, l’heure est venue d’agir pour la République.  Et là, Yhombi préfère les divers avantages que lui offrent Sassou à l’intérêt du peuple congolais. Voire à l’avenir de toute une génération.

Le RDD se vident de ses quelques rares  cadres et fervents militants, parce que son fondateur est réduit au statut de « tête à claque  » du tyran. A t-il la trouille pour revenir à la réalité ? Wait and see !

Toukasse Valence

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s