Congo-Brazzaville: Le premier ministre Clément Mouamba n’a pas les coudées franches dans la formation de son gouvernement…

Le nouveau premier ministre congolais, Clément Mouamba  a déjà le tournis. L’entourage du président a  commencé à lui savonner la planche.

Alors qu’il doit consulter, Clément Mouamba est impassible de ne jouer aucun rôle dans la formation de son équipe. Le premier ministre n’est pas dans ses prérogatives. Il lui a été signifié qu’il pourra tout juste proposer deux ou trois personnalités.  Clément Mouamba n’est vraiment pas  associé à la composition de son gouvernement.  Mais on lui a concédé d’ajouter  ses cooptations et de prendre les contacts nécessaires avec les personnes qui ont été nommées.  En fait, Clément Mouamba est là où il est que parce qu’il fallait un technocrate originaire du sud Congo pour faire bonne mesure.

A l’allure où vont les choses, le premier ministre risque de se trouver inutile et simple figurant. Pourquoi, diantre accepter de conduire un gouvernement  de défis, lorsqu’on n’a pas toutes les garanties de disposer de coudées franches ? mouamba

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s